Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Libye: l'Onu nomme un diplomate espagnol à la tête de sa mission

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a annoncé jeudi la nomination du diplomate espagnol Bernardino Leon en tant qu'envoyé spécial en Libye où il dirigera la mission de l'Onu dans ce pays qui sombre dans l'anarchie.

M. Leon, auparavant envoyé spécial de l'Union européenne en Libye, va succéder au libanais Tarek Mitri arrivé à la tête de la mission de soutien à la Libye (UNSMIL) en 2012.

Il "apporte à ce poste de nombreuses années d'expérience politique et diplomatique acquises auprès de son propre gouvernement et au sein de l'Union européenne", a relevé un porte-parole du secrétaire général de l'Onu.

M. Leon, âgé de 49 ans, a également été conseiller en politique étrangère de l'ancien Premier ministre espagnol Jose Luis Zapatero.

La Libye est en proie à des combats meurtriers entre milices rivales depuis la mi-juillet, incitant les parlementaires à demander par l'adoption mercredi d'une résolution une intervention étrangère pour protéger les civils dans le pays

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, les autorités transitoires ne sont pas parvenues à rétablir l'ordre et la sécurité dans le pays.

L'UNSMIL a été mise en place en 2011 par l'Onu à la demande de Tripoli, pour l'aider à mener à bien la transition politique de l'après-Khadafi.

cml/jm/elm/vog

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.