Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Israël refuse de négocier sous les tirs de roquettes (communiqué)

Israël refuse de négocier aussi longtemps que dureront les tirs de roquettes palestiniens contre son territoire, a indiqué vendredi un responsable israélien dans un communiqué.

"Israël ne négociera pas sous les bombes", a dit ce responsable sous couvert de l'anonymat.

Les hostilités ont repris vendredi matin dans la bande de Gaza avec des tirs de roquettes palestiniennes et une riposte de frappes israéliennes après l'échec de négociations au Caire pour prolonger le cessez-le-feu en vigueur depuis mardi. Au moins un enfant a été tué.

Selon ce responsable, Israël a dit à l'intercesseur égyptien qu'il était "disposé à prolonger le cessez-le-feu de 72 heures, avant que le Hamas ne viole la trêve".

"C'est lui (le Hamas) qui est responsable des dommages causés aux habitants de Gaza, qui se sert d'eux comme boucliers humains et qui empêche l'aide humanitaire de leur parvenir", a-t-il dit.

"Israël continuera à tout faire pour protéger ses citoyens tout en s'efforçant de ne pas faire de mal aux habitants de Gaza", a-t-il dit.

jjm-lal/hj

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.