Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un pétrolier singapourien attaqué puis libéré au large du Ghana (Séoul)

Des pirates ont détourné un pétrolier singapourien au large du Ghana, volé une partie de sa cargaison avant de libérer le navire et son équipage dimanche, a annoncé le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

Le pétrolier de 3.200 tonnes a été attaqué le 26 juillet au large de la côte sud du Ghana.

Les 21 marins -- le capitaine et un mécanicien sud-coréen, 12 Chinois, un Singapourien et six Birmans -- sont "sains et saufs", selon le ministère.

"Il semble qu'une partie de leur carburant ait été volée", a-t-il ajouté, précisant que le navire avait été libéré au large du Nigeria.

90% du transport des marchandises mondiales transite par la mer et plus de 230 attaques ont été recensées en 2013 par le Bureau maritime international. Une attaque sur cinq a eu lieu le long des côtes ouest-africaines l'an dernier, selon le BMI.

jhw/gab/ml

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.