Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'UE appelle Palestiniens et Israéliens à cesser le bain de sang à Gaza

L'Union européenne a demandé dimanche "l'arrêt immédiat" du bain de sang provoqué par l'opération militaire israélienne à Gaza dans une déclaration publiée par le président du Conseil de l'UE Herman Van Rompuy.

"Le bain de sang doit cesser", a affirmé Herman Van Rompuy dans cette déclaration au nom des 28 membres de l'UE co-signée par le président de la Commission européenne José Manuel Barroso.

"Gaza souffre d'intolérables souffrances depuis plus de trois semaines déjà et elles ont coûté beaucoup de vies, dont celles de nombreuses femmes et enfants. Cela doit cesser immédiatement", affirme Herman Van Rompuy dans cette déclaration.

"Nous condamnons fermement les tirs continus de roquettes contre Israël, qui menacent sa population. Nous reconnaissons le droit légitime à la défense, mais il doit être proportionné", a-t-il affirmé.

"Il y a des objectifs que des opérations militaires ne peuvent atteindre", a-t-il soutenu. "Seule une solution négociée basée sur deux Etats respectueux l'un de l'autre peut apporter la paix", a-t-il rappelé.

"C'est pourquoi nous joignons nos voix à celles qui appellent les deux parties à cesser immédiatement les hostilités. Nous sommes prêts à faciliter des négociations. Les dirigeants palestiniens et israéliens doivent avoir le courage de mettre un terme à cette violence insensée", a-t-il conclu.

csg/ih

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.