Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

BES: les actionnaires et créanciers non prioritaires doivent assumer des pertes (gouvernement)

Les actionnaires et créanciers non prioritaires de Banco Espirito Santo seront appelés à "assumer les pertes" découlant "d'une activité bancaire qu'ils n'ont pas suffisamment contrôlée", a annoncé dimanche le ministère des Finances du Portugal.

Les actionnaires actuels devront gérer les actifs toxiques de la banque, dont les titres de dette à haut risque du groupe familial Espirito Santo, qui seront logés au sein d'une structure de défaisance (bad bank).

bh/ode/mf

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.