NOUVELLES
01/08/2014 10:22 EDT | Actualisé 01/10/2014 05:12 EDT

Meurtre de Loretta Saunders: un couple cité à procès à Halifax

Facebook

HALIFAX - Une magistrate de la Nouvelle-Écosse juge que les preuves suffisent pour qu'un couple subisse un procès pour le meurtre prémédité de Loretta Saunders, commis l'hiver dernier.

La juge Anne Derrick, de la Cour provinciale, a rendu sa décision vendredi, à Halifax.

Loretta Saunders était une Inuite du Labrador qui a été portée disparue de son appartement de Halifax en février. Son corps a été retrouvé environ deux semaines plus tard dans un secteur boisé près de l'autoroute Transcanadienne au Nouveau-Brunswick.

La procureure de la Couronne, Christine Driscoll, a exprimé sa satisfaction après la décision de la juge, qui a conclu que Blake Leggette, 26 ans, et Victoria Henneberry, 28 ans, devront subir un procès.

«L'enquête a été bien menée, croit Mme Driscoll. Nous avons des preuves que nous serons à l'aise de présenter. Ultimement, le jury devra tirer ses conclusions.»

Mme Driscoll croit que le procès durera quatre semaines, ce qui est peu compte tenu de la nature des accusations. Elle affirme que sa prédiction s'appuie sur la quantité de preuves directes déposées devant la juge.

La procureure ne pouvait cependant pas donner de détails sur la nature de la preuve parce qu'elle est frappée d'un interdit de publication, une mesure habituelle à ce stade des procédures.

En ce qui concerne la famille de Loretta Saunders, Mme Driscoll croit qu'elle sera satisfaite de la décision de la juge Derrick.

«C'est ce qu'ils voulaient, a-t-elle dit. C'est une bonne chose pour la famille.»

L'avocat Terry Sheppard, qui représente Leggette, ne s'est pas montré surpris de la décision.

Loretta Saunders étudiait à l'Université Saint Mary's, à Halifax, et rédigeait une thèse sur les disparitions et les meurtres de femmes autochtones au Canada.

Pendant l'audience, vendredi, Leggette et Henneberry sont demeurés immobiles, assis sur un banc de bois et entourés d'agents.

Plus d'une dizaine d'amis et de membres de la famille Saunders avaient assisté à l'audience préliminaire, qui a duré une semaine avant de se terminer la semaine dernière.

Plusieurs avaient revêtu un t-shirt portant la mention «Dites la vérité» et une photo de Loretta Saunders et de son père.

Neuf témoins ont parlé devant la juge au cours de l'audience, marquée par des cris de colère et de forts sanglots.

À un certain moment, un oncle de Mme Saunders avait dû être emmené hors de la salle d'audience après qu'il se fut élancé vers les deux accusés.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Vigil On Parliament Hill For Loretta Saunders Voyez les images