Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'Ukraine s'élève contre la présence des clubs de Crimée dans le championnat russe

La Fédération ukrainienne de football (FFU) s'est insurgée vendredi contre le feu vert donné par son homologue russe (RFU), la veille, à trois clubs de Crimée afin qu'ils rejoignent le Championnat de Russie, en troisième division.

Les clubs concernés -le TSK Simferopol, le SKCF Sébastopol et le Zhemchuzhina Yalta-, créés après l'annexion de la Crimée par la Russie en mars, ont été enregistrés à Krasnodar et Rostov-sur-le-Don dans le sud de la Russie, selon les médias locaux.

"La Crimée est une partie du territoire ukrainien temporairement occupée", a déclaré sur le site www.tribuna.com le président adjoint de la FFU, Anatoly Popov.

"L'Etat ukrainien fera tous les efforts pour récupérer la péninsule de Crimée, tandis que la FFU fera tout son possible pour récupérer les clubs de Crimée dans le Championnat d'Ukraine", a-t-il ajouté.

"Les clubs de football de Crimée ont été fondés conformément au droit russe", a répliqué le ministre russe des Sports, Vitaly Mutko. C'est notre problème et je ne vois aucun problème ici. Et je ne vois pas de fondements raisonnables pour une quelconque protestation de la FFU".

Les deux équipes de Crimée qui évoluaient en première division ukrainienne, le Tavria Simferopol et Sébastopol, ont été dissoutes peu après l'annexion de la péninsule par la Russie.

af/nr/jta/chc

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.