Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Indonésie: cinq rebelles séparatistes tués en Papouasie

Cinq rebelles séparatistes en Indonésie ont été abattus vendredi dans un échange de coups de feu avec des militaires en Papouasie, la province la plus orientale de l'archipel, a indiqué un commandant de l'armée.

L'incident s'est produit dans le district de Lanny Jaya, dans les montagnes du centre de la Papouasie, où deux policiers avaient été tués dans une embuscade plus tôt dans la semaine.

Les autorités indonésiennes ont déployé une forte présence militaire dans cette région pour lutter contre un mouvement séparatiste mené par le Mouvement de la Papouasie libre (OPM).

"Nous avons abattu cinq membres de l'OPM, et deux de nos collègues ont aussi été touchés par balles", a déclaré le commandant de l'armée Christian Zebua.

Les rebelles, d'origine mélanésienne, sont en général armés d'arcs et de flèches dans leurs combats et tentent depuis des années de mettre fin au pouvoir indonésien, qu'ils accusent d'exploiter les Papous, un peuple pauvre vivant dans cette région riche en ressources naturelles.

Le mouvement séparatiste accuse l'armée indonésienne d'entorses graves aux droits de l'homme contre les civils papous, et de corruption massive liée à la présence de grosses opérations minières et de coupes de bois illégales.

str-olr/ad/bfi/ml

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.