Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ebola: le Liban suspend les permis de travail pour des ressortissants africains

Le ministère libanais du Travail a décidé de suspendre la délivrance de permis de travail aux ressortissants de pays africains où sévit l'épidémie d'Ebola qui a fait déjà plus de 700 morts sur ce continent.

Dans un communiqué publié par l'agence nationale d'information (ANI) le ministère indique "qu'en raison des craintes pour la santé publique et (pour) prévenir une épidémie d'Ebola, le ministère du Travail ne reçoit plus les demandes d'obtention d'un permis de travail pour les ressortissants de Sierra Leone, de Guinée et du Liberia".

Un responsable du ministère a précisé à l'AFP que le nombre de travailleurs originaires de ces pays au Liban était "minime", ajoutant qu'il s'agissait "surtout d'une mesure de précaution".

Le virus, contre lequel il n'existe pas de vaccin, provoque hémorragies, vomissements et diarrhées. Son taux de mortalité varie de 25 à 90%.

kam/sk/cbo

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.