Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ce qu'il reste de Détroit (PHOTOS)

Les ennuis financiers de Détroit ne datent pas d’hier. Depuis les années 50, les deux tiers de sa population a déserté la ville.

Son pseudonyme Motown, un diminutif de « motor » et « town » référant à son importante industrie automobile, a aussi été utilisé par la célèbre étiquette de disque produisant le meilleur de la « soul » et du « R&B ». Au début des années 70, la maison de disque a suivi le courant et est déménagée à Los Angeles. Alors que Détroit était la 5e ville la plus peuplée des États-Unis dans les années 50, elle a aujourd’hui dégringolé au 18e rang et a même déclaré faillite l’an dernier.

Lors d’un récent « road trip » en moto à Nashville, nous avons sillonné les rues de Détroit à notre retour pour constater l’état de la situation ou du moins de ses bâtiments. Si le centre-ville, l’université et certaines salles de spectacle et stades de sport sont encore en bon état, ce qu’il reste de Détroit est plutôt désolant.

Pour en savoir plus, www.visitdetroit.com

INOLTRE SU HUFFPOST

Ce qu'il reste de Détroit

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.