Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des attentats à Bagdad font dix morts (police)

Au moins dix personnes ont été tuées et 29 autres blessées vendredi dans des attentats à Bagdad, ont annoncé des sources policière et hospitalière.

L'attaque la plus sanglante a visé le quartier chiite de Sadr City, dans le nord de la capitale, un secteur régulièrement frappé par des attentats et où la sécurité est généralement renforcée avant les prières hebdomadaires musulmanes du vendredi.

Au moins sept personnes ont péri dans cet attentat à la voiture piégée, qui a également fait 21 blessés.

Dans le centre de Bagdad, trois bombes ont explosé quasi-simultanément près d'une mosquée chiite proche de la place Kholani, faisant trois morts et huit blessés.

En juin, des insurgés sunnites menés par les jihadistes ultra-radicaux de l'Etat islamique (EI) ont pris le contrôle de larges pans de territoires dans le nord et l'ouest de l'Irak.

Si ses combattants sont restés pour le moment à quelques dizaines de kilomètres de Bagdad, l'EI mène régulièrement dans la capitale des attaques suicides ou à la voiture piégée, visant en particulier les forces de sécurité.

str-sf/jmm/cco/fc

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.