Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Bombardier Transport supprimera 1000 postes supplémentaires

La multinationale québécoise Bombardier poursuit ses efforts de restructuration afin de réduire ses dépenses et c'est la division ferroviaire qui est touchée cette fois. Bombardier Transport supprimera 1000 postes supplémentaires d'ici la fin de l'année.

L'entreprise avait déjà décrété un gel d'embauche pour les postes non reliés à la production, dans cette division, en plus de mettre sur pied un plan de réduction des dépenses, notamment dans les frais de déplacement.

Bombardier soutient que ces réductions d'effectifs font partie d'un processus de restructuration dans ses divisions aéronautique et ferroviaire.

Ces nouvelles suppressions d'emplois surviennent un peu plus d'une semaine après l'annonce de l'élimination de 1800 postes dans sa division aéronautique. L'entreprise avait également annoncé le licenciement de 1700 employés, principalement dans la grande région de Montréal, en janvier dernier.

INOLTRE SU HUFFPOST

La CSeries de Bombardier

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.