Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ukraine: un chef séparatiste interdit les jurons à ses troupes

Un chef des séparatistes prorusses de l'Est de l'Ukraine a interdit à ses troupes les mots grossiers, expliquant qu'ils "rabaissent spirituellement et mènent à la défaite", selon un document publié sur Twitter par les insurgés de Donetsk.

Les jurons en public seront désormais considérés comme une "sérieuse infraction disciplinaire", prévient dans ce décret Igor Strelkov, ministre de la Défense de la République autoproclamée de Donetsk.

"Les gros mots d'origine non-russe étaient utilisés par les ennemis de la Rus", explique-t-il dans le document daté de lundi, jour du 1026e anniversaire de l'adoption de la chrétienté par la Rus (principauté) de Kiev.

"Jurer est un sacrilège qui a toujours été considéré comme un grave péché", est-il ajouté.

Le décret a été publié dans la nuit de mardi à mercredi par les comptes Twitter @strelkov_info et @dnrpress.

Les séparatistes, qui se décrivent comme une "armée orthodoxe", emploient certains symboles religieux, comme des drapeaux avec l'image du Christ sur leurs véhicules.

dt-gmo/ros

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.