Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Quinze morts dans deux attentats contre des quartiers chiites de Bagdad

Au moins quinze personnes ont été tuées et des dizaines blessées mercredi dans deux attentats suicide contre des quartiers majoritairement chiites de Bagdad, ont annoncé des sources médicale et policière.

Une première voiture piégée a explosé près d'une station-service dans le quartier de Sadr City, dans le nord de la capitale, vers 19H00 locales (16H00 GMT), alors que des voitures faisaient la queue pour se ravitailler en essence, selon des témoins.

"J'étais en chemin pour faire réparer mon téléphone portable quand la voiture a explosé de l'autre coté de la rue", a raconté Ali Dakhel, employé au ministère de l'Irrigation.

"J'ai entendu le bruit de l'explosion et vu un grand feu. Mais quand la police a commencé à tirer en l'air pour dissuader les gens de s'approcher, je me suis enfui. Il y avait des gens blessés qui criaient et des corps sur le sol", a-t-il ajouté.

Neuf personnes au moins ont été tuées dans cet attentat, selon des sources au sein de l'hôpital et de la police.

Presque au même moment, une autre voiture piégée a explosé dans le quartier de Al-Amine, plus à l'est dans la rue principale, a déclaré un colonel de police, faisant état de six morts. Des sources à l'hôpital ont confirmé ce bilan.

Au total, plus de 40 personnes ont été blessées dans les deux explosions.

Le quartier majoritairement chiite de Sadr City est régulièrement la cible d'attentats à la bombe ou d'attaques suicide menées par des insurgés sunnites.

Ces deux attentats interviennent alors que les Irakiens sont en vacances, après l'Aïd el-Fitr qui a marqué lundi la fin du ramadan.

Mais alors que le pays est confronté à sa pire crise depuis des années, des jihadistes s'étant emparés de pans entiers du territoire, plus d'habitants que de coutume sont restés chez eux pour les fêtes, par peur des violences.

str-jmm/emb/cbo/tp

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.