Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Pakistan : trois femmes attaquées à l'acide au cours d'une querelle familiale

Trois femmes ont été attaquées à l'acide au cours d'une querelle familiale dans le sud-ouest du Pakistan, ont indiqué mercredi à l'AFP des responsables locaux, sans lien apparent avec la série d'attaques mystérieuses enregistrées récemment dans la même région.

L'attaque s'est déroulée mardi soir au Baloutchistan (sud-ouest), à 50 kilomètres de Quetta, la capitale régionale.

Akbar Hussain Durrani, un responsable provincial baloutche, a confirmé l'incident en affirmant, qu'il s'agissait d'un différend familial.

"Il y a eu un différend familial entre deux groupes, l'un des deux groupes a fait intrusion dans la maison du groupe rival et a jeté de l'acide sur les femmes qui étaient présentes", a dit M. Durrani à l'AFP.

L'acide est tombé sur les pieds et les jambes des trois femmes.

Mercredi, la police faisait des perquisitions pour tenter d'appréhender des suspects.

Des centaines d'attaques à l'acide sont enregistrées chaque jour au Pakistan, mais le phénomène est relativement nouveau au Baloutchistan. De nombreux cas ne sont toutefois pas recensés car des victimes ont peur de témoigner, selon des ONG.

La majorité des victimes connaissent leurs agresseurs, des proches qui, une fois identifiés, disent souvent les avoir punies pour avoir "souillé" leur "honneur" ou celui de leur famille par leur comportement "indécent".

Mais au cours de la dernière semaine, de nouvelles attaques apparemment aléatoires au Baloutchistan suggèrent des causes et un mode opératoire bien différents.

Mardi dernier, deux hommes à moto ont lancé du vitriol sur des adolescentes qui revenaient d'un marché à une quarantaine de kilomètres de Quetta

La veille, quatre femmes, âgées de 18 à 50 ans, avaient subi le même sort sur un marché à Quetta. Leurs visages ont été partiellement brûlés.

L'attaque des trois femmes mardi soir semble toutefois n'avoir aucun lien avec la série mystérieuse observée ces derniers jours.

Reculé, désertique et frontalier de l'Afghanistan et de l'Iran, le Baloutchistan est l'une des provinces pakistanaises les plus instables, secoué par les violences islamistes et le conflit entre l'armée et des rebelles sécessionnistes.

mak-ga/ia/emp/sym

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.