Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Moscou dénonce les "sanctions antirusses" de l'UE et sa politique "dictée par Washington"

Le ministère russe des Affaires étrangères a accusé mercredi l'UE de mener "une politique dictée par Washington" et affirmé que les sanctions, qui touchent le secteur énergétique, allaient provoquer une hausse des prix sur le marché de l'énergie en Europe.

Les sanctions annoncées par l'Union européenne vont "inéluctablement avoir pour résultat une hausse des prix sur le marché de l'énergie en Europe", a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

"Mettre des obstacles à la coopération avec la Russie dans le domaine énergétique" constitue "une mesure irréfléchie et irresponsable", a estimé le ministère dans un communiqué.

Le ministère a également critiqué de manière inhabituellement sévère la politique de l'UE.

"La politique de l'UE ne se fonde plus aujourd'hui sur des faits vérifiés, mais elle est dictée par Washington", déclare-t-il, en estimant que ces "sanctions antirusses" témoignent "de l'incapacité de l'UE à jouer un rôle autonome dans les affaires mondiales".

nm/pop/sym

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.