Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Microsoft, placé sous enquête, présente en Chine sa console Xbox One

Microsoft a présenté mercredi à Shanghai la Xbox One, la première console de jeux vidéos commercialisée en Chine après une interdiction de 14 ans, alors même que le géant informatique américain fait l'objet d'une enquête des autorités chinoises de la concurrence.

L'Administration d'Etat pour l'industrie et le commerce (SAIC) a confirmé mardi avoir ouvert une enquête contre Microsoft pour "pratiques monopolistiques présumées", concernant notamment son système d'exploitation Windows.

C'est au lendemain de cette annonce coup de tonnerre que le groupe américain a dévoilé à Shanghai sa console de jeux vidéos la plus récente, la Xbox One, en précisant qu'elle sera lancée à partir du 23 septembre sur le marché chinois.

A cette présentation fastueuse au musée du Film de Shanghai, les calicots publicitaires pour la Xbox ne laissaient pas apparaître le logo de Microsoft --désormais dans le collimateur des autorités chinoises.

La Chine a formellement levé en janvier une interdiction sur la vente des consoles de jeux, en autorisant les groupes étrangers fabriquant de tels produits dans la zone franche de Shanghai (ZFS), établie l'an dernier, à les vendre dans le pays.

En l'an 2000, Pékin avait suspendu la vente de toutes les consoles en raison de leurs supposés effets négatifs sur "la santé mentale" des jeunes utilisateurs, mais celle-ci restaient aisément disponibles de façon illégale dans le pays.

Microsoft avait annoncé en avril qu'il s'associait avec la firme locale BesTV dans la ZFS, où il assemblera les Xbox.

Il s'est également assuré la coopération de JD.com, numéro deux chinois du commerce en ligne, qui enregistrera à partir de jeudi des pré-commande sur sa plateforme en ligne.

La Xbox sera introduite en Chine au prix onéreux de 3.699 yuans --soit environ 600 dollars, bien plus que les quelque 400 dollars qu'elle coûte aux Etats-Unis.

"Il faudra sans doute un changement de stratégie si le groupe veut enregistrer de plus forts volumes de ventes, au-delà d'un public très limité" de joueurs aux moyens financiers confortables, a indiqué à l'AFP Xue Yongfeng, expert du cabinet Analysys International.

Selon lui, l'enquête des autorités de la concurrence ne devrait "pas avoir un impact particulièrement important" sur les ventes de Xbox, le produit n'étant pas concerné par les soupçons d'abus de monopole.

De son côté, le géant japonais de l'électronique Sony prépare à lancer sa console PlayStation à l'assaut du marché chinois: il a annoncé fin mai la création dans ce but de deux coentreprises dans la FTZ.

Selon Microsoft, près d'un demi-milliard de Chinois joue déjà à des jeux vidéo sur PC, appareil mobile ou sur internet. Le marché était évalué à plus de 13 milliards de dollars en 2013, en hausse de 38% sur un an.

Les analystes doutent cependant de la capacité des fabricants de consoles, déjà confrontés dans le reste du monde à l'essor des jeux sur mobile, à imposer leurs produits coûteux à des consommateurs chinois au budget limité et habitués à jouer en dépensant peu.

awt-bxs-jug/fw

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.