Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Mexique : le fils d'un ex-gouverneur apparaît dans une vidéo avec un narcotraficant

Le fils de l'ex-gouverneur de l'État mexicain du Michoacan (ouest), théâtre de violents affrontements liés au trafic de drogue, fait l'objet d'une enquête judiciaire après la diffusion d'une vidéo où il apparaît en compagnie du dirigeant d'un cartel local.

Rodrigo Vallejo, fils de Fausto Vallejo, gouverneur du Michoacan jusqu'à sa démission pour raison de santé le 18 juin et membre du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI, au pouvoir), a été convoqué par le parquet fédéral, a indiqué mardi à la presse le procureur Jesus Murillo Karam.

"Selon ses déclarations, et les recherches qui sont menées, une décision sera prise" quant à d'éventuelles poursuites, a-t-il ajouté.

La vidéo de 18 minutes, diffusée lundi et mardi par l'agence de presse Quadratín de Michoacan, s'ajoute à d'autres images dévoilées précédemment où apparaît notamment Servando Gomez, dit "La Tuta", dirigeant du cartel des Chevaliers templiers.

Plusieurs personnes ont déjà été placées en détention sur la base de ces images, dont le gouverneur par intérim Jesus Reyna et un ancien député du PRI, pour leurs liens présumés avec le crime organisé.

Sur cette dernière vidéo, apparemment filmée il y a plus d'un an, on voit "La Tuta" partageant une bière en toute décontraction avec Rodrigo Vallejo, dont les partis de gauche ont demandé l'arrestation.

"Je ne sais pas comment vous voyez les choses : je veux former un groupe pour +l'entreprise+", peut-on entendre dire M. Vallejo à Servando Gomez.

"L'entreprise" est le surnom donné par "La Tuta" à son cartel.

Les images montrent les deux hommes accompagnés visiblement de lieutenants du capo assis autour d'une table en plastique et devisant de la situation au Michoacan, de la santé du gouverneur Vallejo ou de ses relations avec ses collaborateurs.

Dans le journal El Financiero, l'ancien gouverneur a pris la défense de son fils, assurant que celui-ci avait été séquestré par le cartel et contraint de rencontrer "La Tuta".

Les Chevaliers templiers dominent ces dernières années le trafic de drogue dans l'État du Michoacan, où le gouvernement a envoyé des renforts militaires début 2014, parvenant à abattre ou capturer la plupart des leaders de ce cartel, à l'exception de "La Tuta".

gbv-jg/cd/hdz/ai

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.