Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Libye: réunion d'urgence du nouveau Parlement samedi à Tobrouk (député)

Le nouveau Parlement libyen, issu des élections du 25 juin, a décidé de se réunir d'urgence samedi, avançant de 48 heures la séance inaugurale prévue le 4 août, a indiqué à l'AFP le député Abou Bakr Biira.

Mais, signe de la confusion qui règne dans le pays, Nouri Abou Sahamein, le président du Congrès général national (CGN), le Parlement sortant, a maintenu l'invitation de la nouvelle Chambre des représentants à une première réunion le 4 août à Tripoli, et non plus à Benghazi en raison des violences.

M. Biira a réagi en indiquant que les élus tenaient à se réunir samedi, "sans prendre compte de l'invitation du président du CGN dont le mandat a expiré".

Seul élément sur lequel les deux hommes sont d'accord: Benghazi, où devait se tenir initialement la réunion, est trop dangereuse. M. Biira a indiqué qu'au "vu la situation dangereuse dans le pays nous avons décidé de tenir une réunion d'urgence à Tobrouk", à quelque 200 km à l'est de Benghazi, tandis que M. Abou Sahmein a convoqué les élus dans la capitale.

Cette confusion illustre l'anarchie qui règne au sein des institutions, en proie à d'intenses luttes de pouvoir.

La communauté internationale a appelé à plusieurs reprises le nouveau Parlement à se réunir rapidement, dans l'espoir de remettre de l'ordre dans les institutions de l'Etat et former un nouveau gouvernement.

Mais les combats qui font rage depuis plus de deux semaines à Tripoli et Benghazi ont semé le doute quant à la capacité de la nouvelle Chambre des représentants à se réunir.

La mouvance libérale accuse en effet les islamistes de semer le chaos dans le pays en vue d'empêcher la prise de fonction du Parlement.

bra-ila/cbo

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.