Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le pétrole reste orienté à la baisse en Asie

Les cours du pétrole plombés par la hausse du dollar continuaient de baisser jeudi en Asie malgré le recul des stocks américains de brut et les tensions géopolitiques en Ukraine et au Moyen-Orient.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre perdait 66 cents, passant sous le seuil psychologique des 100 dollars, à 99,61 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance reculait de 29 cents, à 106,22 dollars.

Les cours du pétrole avaient nettement reculé mercredi sous l'effet du fort rebond de la croissance américaine au deuxième trimestre (+4%), qui a dopé le dollar. Le billet vert se repliait un peu jeudi, à 1,3396 dollar pour 1 euro, contre 1,3367 dollars la veille en cours de séance, son niveau le plus fort face à la devise européenne depuis le 12 novembre dernier.

L'appréciation du dollar avait éclipsé l'important recul des stocks de brut la semaine dernière aux Etats-Unis: -3,7 millions de barils, soit au moins deux fois plus que la baisse de 1,8 million de barils anticipée par les analystes.

Les analystes attendent désormais la réponse de la Russie aux nouvelles sanctions américaines et européennes imposées à Moscou en raison de son implication dans la guerre en Ukraine.

"En attendant de connaître la réponse de la Russie aux sanctions (...) avec des mesures susceptibles d'avoir un impact sur les approvisionnements en brut, les craintes de perturbations (...) diminuent", estime ainsi Sanjeev Gupta du cabinet de conseil EY.

En 2013, 68% des recettes à l'exportation de la Russie sont venues des ventes de pétrole et de gaz à l'étranger, selon les données compilées par l'Agence américaine d'information sur l'Énergie (EIA).

Mercredi, le baril de "light sweet crude" avait perdu 70 cents en clôture, à 100,27 dollars, sur le New York Mercantile Exchange(Nymex). A Londres, le Brent avait fini à 106,51 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 1,21 dollar par rapport à la clôture de mardi.

bjp/mba/dan/gab/mpd

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.