Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

LE MONDE EN BREF DU 31 JUILLET

Voici le Monde en bref du jeudi 31 juillet 2014 à 03H00 GMT:

GAZA - Plus d'une centaine de Palestiniens ont été tués mercredi dans la bande de Gaza ravagée par les frappes israéliennes, dans une journée de cauchemar marquée par des tueries sur un marché et un centre de réfugiés de l'ONU.

SAN JOSE (Costa Rica) - Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, a qualifié mercredi d'"injustifiable" le bombardement le jour-même d'une école dans la bande de Gaza où ont péri 16 réfugiés palestiniens et demandé que "justice soit rendue".

WASHINGTON - Les États-Unis ont confirmé mercredi avoir réapprovisionné Israël en munitions.

NEW YORK - L'Argentine a été déclarée mercredi après-midi en défaut de paiement partiel sur sa dette par l'agence de notation Standard and Poor's, tandis que de difficiles tractations avec deux de ses créanciers se poursuivaient à New York.

BENGHAZI (Libye) - Des groupes islamistes ont pris la principale base de l'armée à Benghazi dans l'est libyen après des combats ayant tué des dizaines de soldats, au moment où la capitale Tripoli restait menacée mercredi par un immense incendie sur un site de carburant provoqué par des roquettes.

MOSCOU - La Russie, frappée par de nouvelles sanctions américaines et européennes en raison de son implication dans la guerre en Ukraine, a dénoncé mercredi des mesures "antirusses", et menacé Washington et l'UE d'une hausse des prix de l'énergie en Europe.

PHNOM PENH (Cambodge) - Le deuxième procès des deux plus hauts responsables khmers rouges encore vivants, jugés cette fois pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre, s'est ouvert mercredi devant le tribunal de Phnom Penh parrainé par l'ONU.

PEKIN - De nouveaux affrontements d'une grande violence juste avant la fin du ramadan au Xinjiang, région musulmane du Nord-Ouest de la Chine, ont fait des dizaines de morts et blessés -- voire une centaine selon un groupe de défense des Ouïghours, principale ethnie de la région.

LONDRES - Une "enquête publique" doit s'ouvrir jeudi sur la mort de l'opposant russe Alexandre Litvinenko, un sujet de discorde entre Londres et Moscou ravivé au moment où la Russie subit de nouvelles sanctions pour son rôle dans la crise en Ukraine.

KANO (Nigeria) - Six personnes ont été tuées mercredi sur le campus d'une université au cours du quatrième attentat suicide mené par une femme en moins d'une semaine à Kano, la plus grande ville du nord du Nigeria.

RIO DE JANEIRO - Nus et armés d'arcs et de flèches, des Indiens "isolés", à l'écart du monde extérieur, ont émergé de la forêt amazonienne pour entrer en contact avec des Indiens Ashaninkas du nord du Brésil, fuyant probablement des attaques au Pérou.

LONDRES - L'inquiétude face à l'épidémie d'Ebola qui se propage en Afrique de l'Ouest a commencé à gagner le reste du monde, les autorités britanniques s'alarmant mercredi de cette "menace" tandis que Hong Kong annonçait de possibles mesures de quarantaine.

MADRID - Mariano Rajoy, le chef du gouvernement espagnol, et Artur Mas, le président de la Catalogne, se sont rencontrés mercredi, sans aucune avancée sur le projet de référendum refusé par Madrid.

CONAKRY - Un mouvement de foule à la fin d'un concert de rap sur une plage de Conakry a fait au moins 33 morts, dont onze mineurs, dans la nuit de mardi à mercredi, une tragédie qui a entraîné l'interdiction d'accès à toutes les plages de la capitale guinéenne.

WASHINGTON - L'économie américaine a rebondi beaucoup plus vigoureusement que prévu au deuxième trimestre, grâce à un mélange vertueux d'investissements, de consommation des ménages et d'exportations. Le Produit intérieur brut a grimpé de 4% en rythme annualisé sur la période d'avril à juin, selon les chiffres officiels révélés mercredi.

bap/abl

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.