Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ebola : l'UE juge peu probable d'être touchée, mais est équipée pour contenir l'épidémie

L'Union européenne est équipée pour dépister et traiter les malades contaminés par le virus Ebola, mais la probabilité que l'épidémie, combattue en Afrique de l'Ouest, touche les Etats membres est "infime", a assuré mercredi une source européenne.

"On ne peut écarter la possibilité qu'un cas parvienne en Europe, mais l'Union européenne a les moyens de dépister et de contenir rapidement l'épidémie", a affirmé cette source à Bruxelles.

"Un cas suspect a été signalé à Valence, en Espagne. Il s'est en fait avéré négatif, mais le système a fonctionné. Le malade a été isolé et le laboratoire a rapidement donné le résultat", a-t-elle expliqué. L'UE s'est dotée d'un réseau d'alerte et tous les Etats ont des infrastructures hospitalières spécialisées pour traiter ces maladies.

"Le problème est que personne ne sait combien de temps va durer cette épidémie", confie un expert.

L'épidémie, en cours depuis le début de l'année, s'est déclarée d'abord en Guinée avant de se propager au Liberia puis en Sierra Leone, deux pays voisins qui, au 23 juillet, totalisaient 1.201 cas dont 672 mortels, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

"Le problème est de préparer les pays voisins, notamment la Côte d'Ivoire, et même plus lointains", a-t-il souligné. "Il y a de plus en plus de cas dans les capitales. La période d'incubation est de 21 jours et les gens voyagent", a-t-il expliqué.

"Le virus Ebola ne se transmet pas facilement, mais la mort est terrible. Elle survient souvent le 8e jour, le plus souvent des suites d'une pancréatite aiguë", a-t-il commenté. "Il devient de plus en plus difficile de trouver des personnels locaux pour traiter les malades dans les pays touchés", a-t-il déploré.

Le responsable médical d'un centre de traitement en Sierra Leone, le Dr Omar Khan, est mort mardi après avoir contracté le virus.

csg/may/sym

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.