NOUVELLES
30/07/2014 11:39 EDT | Actualisé 29/09/2014 05:12 EDT

Des médecins alarmés par la progression du cancer de la peau

Science Photo Library - STEVE GSCHMEISSNER. via Getty Images

Les médecins américains dénombrent plus de diagnostics de cancer de la peau annuellement que de cas de cancers du sein, du poumon, de la prostate et du côlon réunis, selon la Société américaine du cancer.

Alarmé par la situation, l'organisme dit qu'il s'agit d'un enjeu de santé publique qui mérite une attention immédiate. Les médecins proposent différentes mesures pour réduire les risques de développer cette forme de cancer, notamment :

  • s'assurer qu'il y a des aires d'ombre dans les parcs;
  • mettre en garde la population contre les salons de bronzage;
  • envoyer les écoliers en pause dans la cour aux moments où le soleil est de moindre intensité et s'assurer qu'ils portent des chapeaux.

« Une peau bronzée est une peau endommagée »

Même s'il est en hausse, le cancer de la peau n'est pas le cancer le plus mortel, puisqu'il peut être efficacement soigné lorsqu'il est repéré tôt.

Environ 9000 Américains meurent des suites d'un mélanome chaque année.

Les hommes blancs de plus de 40 ans représentent le groupe le plus à risque dans la population. Mais tout le monde est susceptible de développer des mélanomes, insistent les médecins américains.

Un cancer en hausse aussi au Canada

En mai, un rapport publié par l'Agence de la santé publique du Canada et la Société canadienne du cancer observait que le cancer de la peau était le plus fréquent au Canada et l'un des cancers qui progressent le plus rapidement au pays.

D'après les études réalisées sur l'exposition au soleil au cours des 20 dernières années au Canada, les programmes de prévention se sont révélés peu efficaces.

Tout en applaudissant la loi entrée en vigueur en février 2013 interdisant aux mineurs l'accès aux salons de bronzage, la Société canadienne du cancer estime qu'il y a encore du travail de démystification à faire à propos de cette maladie. Elle tient par exemple à déboulonner le mythe selon lequel il est préférable d'être légèrement bronzé avant une exposition accrue au soleil.

« Le bronzage n'a pas d'effet protecteur; au contraire, il signifie que la peau a subi l'assaut des UV et que l'ADN des cellules a été altéré. Les dommages causés par les radiations UV sont cumulatifs et irréversibles », indique-t-on dans un rapport de l'organisation.

Environ 6500 nouveaux cas de mélanome et 76 000 cas de cancer de la peau autres que le mélanome seront diagnostiqués au pays cette année.

Voici quelques-uns des symptômes associés au cancer de la peau :

  • un grain de beauté ou une tache qui change de taille, de forme, de couleur ou de hauteur;
  • un grain de beauté ou une tache qui n'a pas de bordure bien définie (les bords sont irréguliers, inégaux, échancrés ou flous);
  • un grain de beauté ou une tache qui n'est pas coloré de la même façon partout;
  • une lésion qui ne guérit pas;
  • une région de la peau qui semble cirée;
  • une plaque rougeâtre.
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les aliments qui limitent les risques de cancer Voyez les images