Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Bourse de Buenos Aires: +7% à la clôture

La Bourse de Buenos Aires a clos ses opérations mercredi sur une hausse de 6,94%, confiante qu'un compromis pouvait être trouvé dans le litige entre fonds "vautours" et l'Etat argentin.

Mardi à la clôture, l'indice Merval de la Bourse de Buenos Aires affichait une hausse de +6,53%.

Alors que les discussions se poursuivent entre Buenos Aires et les fonds spéculatifs à qui l'Argentine doit verser 1,3 milliard de dollars, l'agence de notation Standard and Poor's a déclaré mercredi l'Argentine en "défaut sélectif".

Le défaut de paiement partiel porte sur le non paiement dans les délais -le 30 juillet au plus tard- d'une somme de 539 millions de dollars, due à des créanciers ayant accepté de restructurer la dette argentine. Le versement a été effectué le 26 juin mais il est bloqué par la justice américaine car l'Argentine doit d'abord régler 1,3 milliard aux fonds NML et Aurelius, selon une décision judiciaire américaine.

ap/gg

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.