NOUVELLES
29/07/2014 10:25 EDT | Actualisé 28/09/2014 05:12 EDT

Au secondaire, les enseignants doivent maintenant divertir pour instruire

Monashee Frantz via Getty Images

MONTRÉAL - Dans dix, douze, quinze ans, à quoi ressemblera notre société sachant que présentement, au secondaire, les futurs citoyens semblent porter très peu d'intérêt à l'enseignement qu'on leur prodigue?

Un documentaire d'Hélène Choquette, «Notes de passage», nous ramène sur les bancs de l'école secondaire, où enseignants et élèves donnent leur avis sur la nouvelle réalité scolaire, à l'heure des iPod, iPad, iPhone dont sont dotés la plupart des jeunes. Face à cet attirail technologique, les enseignants ont beaucoup à faire pour capter l'attention de leur classe sur le théorème de Pythagore ou l'analyse d'un texte truffé de verbes accidentellement pronominaux. Les enseignants ne se sentent pas soutenus par les parents et déplorent qu'après dix mois d'enseignement, on ne sache pas plus qu'en début d'année, situer le Canada sur une carte du monde.

Ce privilège de l'éducation universelle, obligatoire et gratuite implanté il y a 50 ans est-il justement encore considéré comme un cadeau? De plus, le manque de spécialistes tels qu'orthopédagogues et psychologues alourdit la tâche des professeurs qui, sur une classe de 30 élèves, doivent composer avec deux ou trois jeunes ayant le syndrome d'Asperger, un TED ou le syndrome Gilles de la Tourette. À «Zone Doc», le vendredi 8 août, 19h.

«Le Parrain» à Télé-Québec

Dans sa liste de films choisis pour sa programmation estivale, Télé-Québec a inséré la trilogie «Le Parrain» à son horaire des vendredis 8, 15 et 22 août, 21h. Le chef-d'œuvre de Francis Ford Coppola réalisé en 1972, inspiré du roman de Mario Puzo, raconte une imposante histoire qui nécessitait la participation d'acteurs chevronnés.

D'entrée de jeu, l'atmosphère nous captive: la musique, la personnalité du parrain (Marlon Brando), la gravité du moment alors que Don Corleone reçoit, à l'occasion du mariage de sa fille, des amis ou connaissances qui le consultent en quête de conseils ou de services, nous saisit pour ne plus nous relâcher à travers l'histoire sans fin d'une famille de mafieux, étalée sur trois générations. Concentré sur le marché de la prostitution et des jeux d'argent clandestins, le parrain refuse de tremper dans le trafic de la drogue et voilà que la guerre s'engage entre les cinq familles liées à la pègre parce qu'elles veulent leur part du gâteau.

Dans ce monde d'hommes, la passation des pouvoirs ne se fait pas à la légère. Lorsque Don Corleone doit se retirer à la suite d'une violente attaque d'adversaires qui lui ont logé cinq balles dans le corps, Michael (Al Pacino), le plus jeune fils, contre toute attente, assure la continuité des affaires, tient les règlements de compte à jour et fait en sorte d'avoir ses entrées au Vatican. Vincent Mancini (Andy Garcia), le neveu de Michael, deviendra «Le Parrain 3» et assurera à son tour, la suite des choses.

Georges St-Pierre

Il impressionne, suscite la curiosité et l'admiration, il fait l'envie de plusieurs mais de quelles fibres est constitué Georges St-Pierre? Champion du monde mi-moyen de l'UFC, ceinture noire en karaté, capable de prendre les coups et de se relever, il fait partie de ces êtres exceptionnels ne craignant pas de se mesurer aux plus redoutables adversaires. «GSP: L'ADN d'un champion» tente de percer son mystère. À Super Écran, ce dimanche, 21h.

En son temps, Wolfgang Amadeus Mozart, spontané, orgueilleux, rebelle, fantasque, avait aussi l'étoffe d'un être exceptionnel, d'un génie. Stéphane Bern, à la manière de «Secrets d'Histoire», nous raconte la vie du fabuleux compositeur depuis son enfance jusqu'à sa mort, à 35 ans. Bien qu'il ait produit 600 œuvres, ce séducteur-né est décédé dans le dénuement le plus complet au moment où il venait d'achever son majestueux «Requiem», selon les dernières probabilités établies par les historiens. «Mozart, la liberté ou la mort», le lundi 4 août, 20h, à TV5.

Du classique, on franchit le mur du son pour assister à la soirée «Heavy Montréal» dont c'est la 6e édition, présentée à MusiMax, le vendredi 8 août. D'abord à 20h, à «Albums classiques», on assiste à la conception du cinquième album éponyme de Metallica. Suit à 21h, la création du deuxième album de Black Sabbath intitulé «Paranoïd». Et, enfin, à 22h, le film «Detroit Rock City» se situe en 1978, alors que quatre jeunes sont sans billets pour assister au concert du siècle du groupe Kiss.

À RADIO-CANADA: Ce dimanche, à 14h, présentation des meilleurs moments de la semaine des 20es Jeux du Commonwealth, qui ont lieu à Glasgow, en Écosse. Venus de 71 pays, 4500 athlètes participent à ces compétitions dont 265 représentent le Canada. Nos deux joueurs-étoiles Eugenie Bouchard et Milos Raonic ressentent sans doute beaucoup de pression à l'approche de la Coupe Rogers, dont les quarts de finale féminines débutent à midi, le vendredi 8 août, pour se poursuivre à 20h, au stade Uniprix du parc Jarry. Comme l'an dernier, les finales masculines se dérouleront au Centre Rexall de l'Université York.

À ARTV: Jean-Pierre Ferland, Pierre Bourgault, Ding et Dong, sur l'invitation de Félix Leclerc, sont réunis dans une émission de variétés, «Rêves à vendre», présentée ce dimanche, à 20h30, à l'occasion des 100 ans de Félix.

À TÉLÉ-QUÉBEC: La vie de Margot, une rédactrice torontoise, et de Lou, son mari et auteur de livres de recettes, se déroule sans histoire. Puis arrive un voisin, Daniel, séduisant artiste bohême. Voilà que Margot tombe sous le charme du nouveau venu qui fait d'ailleurs tout ce qu'il peut pour la séduire. Mais alors, quel tournant prendra la vie de la jeune femme? «Une histoire d'amour», le mardi 5 août, à 21h.

À TV5: Des experts se sont penchés sur le «redoutable phénomène» de l'adolescence. Alors que bien souvent, les parents ont du mal à comprendre leurs jeunes ou à réussir à leur faire plaisir, l'adolescence est cette époque de la vie où garçons et filles veulent prendre leurs distances avec papa-maman pour s'intégrer dans un groupe d'amis. «Specimen» a donc analysé «L'ado, ce drôle de zozo», le mercredi 6 août, à 19h.

À EXPLORA: Le dernier épisode de «N'ajustez pas votre cerveau» est réservé à l'étude des cerveaux masculin et féminin dont on ne doute pas de leurs différences. Bien qu'hommes et femmes vivent ensemble, ils ont chacun leur façon de résoudre un problème. Pour le démontrer, des experts soumettent quelques candidats à des jeux et expériences amusantes, le jeudi 7 août, à 22h.

À CINÉPOP: Réalisé il y a plus de 50 ans, «West Side Story», un film musical de Jerome Robbins et Robert Wise, raconte les amours éprouvantes de Tony (Richard Beymer) et Maria (Natalie Wood), issus de deux gangs de rues de New York, ce dimanche, à 21h.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les meilleures universités selon le classement de Shanghai 2013 Voyez les images