BIEN-ÊTRE
28/07/2014 12:29 EDT | Actualisé 27/09/2014 05:12 EDT

Le Brésil dépasse les États-Unis pour les opérations chirurgicales esthétiques

Zsolt Benko via Getty Images

Pour la première fois en 2013, il y a eu davantage d'opérations chirurgicales d'ordre esthétique qui ont été pratiquées au Brésil qu'aux États-Unis, selon la Société internationale de chirurgie plastique et esthétique (ISAPS).

Et de façon globale, la popularité des interventions chirurgicales électives ne se dément pas: plus de 23 millions d'opérations chirurgicales et non chirurgicales ont été réalisées à l'échelle mondiale en l'an dernier.

Malgré la progression enregistrée au Brésil, les États-Unis demeurent au premier rang mondial des pays qui ont pratiqué le plus d'opérations chirurgicales et non chirurgicales combinées, avec 17 pour cent du nombre total. Suivent le Brésil (9,1 pour cent), le Mexique (3,8 pour cent), l'Allemagne (2,8 pour cent) et l'Espagne (1,9 pour cent).

Parmi les chirurgies non invasives les plus pratiquées en 2013 figurent les augmentations mammaires, la liposuccion et la rhinoplastie (l'opération qui consiste à faire modifier son nez).

Au chapitre des opérations non chirurgicales, les injections de toxines botuliniques (Botox) le recours à des remplisseurs comme le collagène et l'épilation au laser ont particulièrement la cote.

Sans grande surprise, ce sont les femmes qui passent le plus souvent sous le bistouri: elles revendiquent plus de 20 millions de chirurgies — soit 87,2 pour cent du nombre total — alors que trois millions d'interventions ont été réalisées auprès de la clientèle masculine, ce qui représente 12,8 pour cent du nombre total.

Ces données ont été dévoilées lundi par l'ISAPS à quelques semaines de son congrès annuel, qui se tiendra à Rio de Janeiro, au Brésil, du 19 au 22 septembre 2014.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les chirurgies ratées des stars Voyez les images