NOUVELLES
28/07/2014 07:09 EDT | Actualisé 27/09/2014 05:12 EDT

Berlin examinera "minutieusement" l'accord de libre échange avec Ottawa

Le gouvernement allemand va examiner "minutieusement" l'accord de libre-échange entre l'UE et le Canada quand il sera sur la table, a affirmé lundi le ministère de l'Economie, suite à des informations de presse sur une opposition de Berlin au texte.

"Nous allons examiner très minutieusement les résultats des négociations", a déclaré lors d'un point de presse du gouvernement le porte-parole du ministère de l'Economie. "Les négociations sont en cours, nous n'avons pas encore de texte (officiel)", a-t-il précisé.

Il appartiendra en dernière instance aux deux chambres parlementaires allemandes, le Bundestag (chambre basse) et le Bundesrat (chambre haute), de se prononcer sur l'accord, a-t-il ajouté.

Le quotidien de centre-gauche Süddeutsche Zeitung rapportait samedi, sur la foi de diplomates cités de manière anonyme, que Berlin refuserait de ratifier l'accord "tel qu'il est négocié actuellement".

Le porte-parole du ministère de l'Economie s'est dit "abasourdi" par ces informations, qui "ne reflètent pas la position du gouvernement et du ministère".

Il n'en reste pas moins que Berlin a des doutes sur certains aspects, notamment sur le bien-fondé de dispositions de protection des investissements, a-t-il précisé. L'Allemagne considère qu'entre pays au système juridique très abouti, de telles dispositions sont superflues.

L'Allemagne a des réserves de même nature à l'égard de l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et les Etats-Unis en cours de négociation, connu sous le sigle de TTIP, objet d'une forte méfiance dans le pays. L'accord négocié ces dernières années avec le Canada doit être transmis aux 28 pays de l'UE au cours de la semaine pour examen.

L'accord avec le Canada est largement vu comme un test pour celui avec les Etats-Unis, et un rejet serait de mauvais augure pour le TTIP, que l'UE espère conclure l'an prochain.

mtr/yap/fw