NOUVELLES
27/07/2014 05:09 EDT | Actualisé 25/09/2014 05:12 EDT

Vol MH17 : 30 experts néerlandais se rendent sur le site du crash

Un groupe de 30 experts médico-légaux néerlandais se rendaient dimanche sur le site du crash de l'avion MH17 dans l'est de l'Ukraine, où les combats se sont intensifiés, ont annoncé les autorités néerlandaises.

"L'équipe s'attend à arriver sur les lieux en fin de matinée", a indiqué le ministère néerlandais de la Justice dans un communiqué.

Les Néerlandais ont pu obtenir un accès à cette zone à la suite d'un accord conclu entre l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et les séparatistes prorusses, a précisé le ministère.

Les Pays-Bas sont en charge du processus d'identification des victimes et mènent l'enquête sur les causes du crash.

Un Boeing 777 de la Malaysia Airlines a été abattu par un missile dans l'est de l'Ukraine avec 298 personnes à son bord, dont 193 Néerlandais. Une série d'éléments ont conduit Kiev et les Occidentaux à montrer du doigt les rebelles prorusses.

De nombreux corps ont déjà été emmenés aux Pays-Bas, mais d'autres sont encore sur les lieux.

Une équipe médico-légale néerlandaise s'est déjà rendue sur le site, mais pas la police scientifique en charge de l'enquête sur les causes du crash, et ce pour des raisons de sécurité.

Le travail est compliqué par des combats entre loyalistes et séparatistes qui s'intensifient dans la région malgré un cessez-le-feu fragile aux abords directs du site.

Une porte-parole du Bureau néerlandais en charge de l'enquête sur les causes du crash, l'OVV, a indiqué que pour des raisons de sécurité, l'OVV n'annoncerait pas quand les enquêteurs se rendront sur le site, mais attendrait qu'ils en soient revenus pour communiquer sur le sujet.

cjo/ndy/ros