NOUVELLES
27/07/2014 02:18 EDT | Actualisé 26/09/2014 05:12 EDT

Tour de France - Une moyenne légèrement supérieure à 2013

La moyenne du Tour de France bouclé dimanche par son vainqueur, l'Italien Vincenzo Nibali, à 40,662 km/h, est très légèrement supérieure à celle de l'année passée (40,542 km/h).

Elle est la quatrième plus rapide de l'histoire centenaire de l'épreuve, la deuxième si l'on enlève les éditions gagnées par Lance Armstrong dont les victoires ont été ensuite annulées pour dopage.

La comparaison entre les différentes éditions doit être relativisée par différents paramètres, principalement l'intensité de la course (surtout en début d'étape), les différences sensibles de parcours et les conditions météo variables d'une année à l'autre.

Les moyennes les plus élevées du Tour de France (toutes les victoires d'Armstrong ont été annulées par la suite):

41,654 km/h: Lance Armstrong (2005)

40,940 km/h: Lance Armstrong (2003)

40,784 km/h: Oscar Pereiro (2006)

40,662 km/h: Vincenzo Nibali (2014)

40,553 km/h: Lance Armstrong (2004)

40,542 km/h: Chris Froome (2013)

40,492 km/h: Carlos Sastre (2008)

40,315 km/h: Alberto Contador (2009)

40,276 km/h: Lance Armstrong (1999)

40,070 km/h: Lance Armstrong (2001)

39,983 km/h: Marco Pantani (1998)

...

jm/bvo