NOUVELLES
27/07/2014 02:10 EDT | Actualisé 26/09/2014 05:12 EDT

Tour de France - 21e étape: Kittel en quatrième vitesse

Marcel Kittel a passé la quatrième vitesse sur les Champs-Elysées pour déborder le Norvégien Alexander Kristoff et s'adjuger, comme l'an passé, la dernière étape du Tour de France.

Vainqueur pour la quatrième fois depuis le départ après Harrogate, Londres et Lille, l'Allemand a conclu en beauté son Tour qu'il avait démarré en trombe (trois victoires en quatre jours) puis passé dans l'anonymat du peloton.

"Je ne voulais pas lancer le sprint trop tôt mais Kristoff m'a passé, je me suis retrouvé derrière lui et j'ai accéléré", a expliqué Kittel en avouant: "Je n'étais pas sûr de pouvoir gagner."

Après avoir égalé très exactement son score de l'an passé (quatre étapes et une journée en jaune), il a remercié ses équipiers de Giant, omniprésents une nouvelle fois dans l'approche du sprint malgré les efforts de l'équipe Omega Pharma.

Le maillot vert, le Slovaque Peter Sagan, toujours à la recherche d'un premier succès dans ce Tour, s'est classé neuvième.

Cette étape de 137,5 kilomètres, entamée sur un rythme paisible (32 km/h) afin de fêter la fin du Tour au sein du peloton, a été animée sur le circuit des Champs-Elysées par une échappée de quatre coureurs (Fonseca, Morkov, Porte, Serpa) à l'entrée des 40 derniers kilomètres.

L'Australien Richie Porte, le dernier à insister, a été repris à moins de 8 kilomètres de la ligne.

Le deuxième du classement général, Jean-Christophe Péraud, a été retardé par une chute à 43 kilomètres du terme. "Je me suis rajouté une jolie frayeur", a commenté le dauphin de l'Italien Vincenzo Nibali. "Ce n'est jamais simple, le vélo !"

jm/alh