NOUVELLES
27/07/2014 05:10 EDT | Actualisé 25/09/2014 05:12 EDT

"Le Bayern Munich ne mettra jamais Guardiola à la porte", selon Rummenigge

Le patron du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, a assuré dimanche dans la presse allemande que l'entraîneur du club, l'Espagnol Pep Guardiola, ne sera jamais congédié.

"Le Bayern ne mettra jamais Pep Guardiola à la porte. Je vous l'affirme aujourd'hui par écrit", a indiqué M. Rummenigge dans un entretien au journal "Welt am Sonntag".

Le contrat de l'ancien entraîneur de Barcelone, arrivé l'an dernier à Munich, court jusqu'à la fin de la saison 2015/2016.

Interrogé sur qui sera l'entraîneur du club le plus titré d'Allemagne en mai 2015, le président du directoire du Bayern a répondu: "Pep Guardiola. Il sera aussi notre entraîneur le 30 juin 2016. Au moins jusqu'à ce que son contrat s'achève".

Le journal interrogeait le dirigeant sur les difficultés rencontrées par le Bayern Munich en championnat après les Coupes du monde de 2006 et de 2010 auxquelles de nombreux joueurs du club avaient participé et qui s'étaient soldées par le renvoi des entraîneurs à l'époque.

Or si l'Allemagne a triomphé lors du récent Mondial au Brésil grâce notamment aux joueurs du Bayern, la préparation de Schweinsteiger, Lahm et autres Müller sera courte avant la reprise du championnat, prévue le 22 août avec une première rencontre à domicile contre Wolfsburg.

"Pour les joueurs, ce n'est pas facile dans leur tête de recommencer à zéro après de courtes vacances", a concédé M. Rummenigge. "Mais heureusement nous avons un entraineur qui s'accommode tout à fait de cette situation".

"Cette semaine, il m'a dit: 'je sais ce que j'ai à faire pour qu'on y arrive'", a ajouté le dirigeant. "Pep a vécu cette situation en 2010 quand l'Espagne est devenue championne du monde et que les stars du Mondial sont revenues à Barcelone à peine remises" de la compétition, a-t-il poursuivi.

Pour Karl-Heinz Rummenigge, le Bayern a connu deux saisons magiques, avec notamment les titres du championnat et l'an dernier la Ligue des champions. Nous "avons gagné huit titres, certains ont, cerise sur le gâteau, remporté le Mondial".

"Nous avons battu de nombreux records et nous en avons déjà un en ligne de mire pour la prochaine saison, à savoir être bons comme jamais après une Coupe du monde", a-t-il conclu.

yap/jcp