NOUVELLES
27/07/2014 05:42 EDT | Actualisé 26/09/2014 05:12 EDT

L'armée égyptienne annonce la destruction de 13 nouveaux tunnels vers Gaza

L'armée égyptienne a annoncé dimanche avoir détruit 13 tunnels reliant la péninsule du Sinaï à la bande de Gaza, en proie à une offensive militaire israélienne depuis près de trois semaines.

L'armée égyptienne a lancé il y a un an une opération militaire dans la péninsule, intensifiant la destruction des tunnels de contrebande qui relient le Sinaï à l'enclave palestinienne, qu'Israël et l'Egypte suspectent de servir au passage d'armes et d'islamistes. Plus d'un millier de ces tunnels ont déjà été détruits ces dernières années.

Le Hamas les utiliserait pour apporter du combustible, des armes, des vivres et et de l'argent dans la bande de Gaza, sous blocus israélien depuis 2006 et en proie à une opération militaire israélienne depuis le 8 juillet, qui vise notamment à détruire les tunnels creusés par le Hamas pour pénétrer en territoire israélien.

Plus de 1.000 Palestiniens ont perdu la vie dans ce conflit.

Les liens entre Le Caire et le Hamas se sont largement dégradés depuis que la destitution par l'armée en juillet 2013 du président égyptien Mohamed Morsi, membre des Frères musulmans dont est issu le mouvement palestinien.

L'Egypte accuse le Hamas de prêter la main aux attentats qui se sont multipliés en Egypte depuis le coup de force des militaires, ce que la formation palestinienne nie catégoriquement.

Depuis la destitution de M. Morsi, l'Egypte a connu une vague d'attaques revendiquées par des jihadistes visant les forces de l'ordre, surtout dans le nord du Sinaï.

Ces derniers expliquent frapper en représailles à la sanglante répression des pro-Morsi menée par les autorités installées par l'armée, qui a fait plus de 1.400 morts. Selon le gouvernement, plus de 500 policiers et soldats ont péri dans de multiples attentats en Egypte.

bur-jds/emb/cbo