NOUVELLES
27/07/2014 11:24 EDT | Actualisé 26/09/2014 05:12 EDT

Jérusalem-Est: 2 Palestiniens hospitalisés après avoir été tabassés par des jeunes Israéliens

Deux jeunes Palestiniens ont été violemment battus vendredi soir par un groupe de jeunes juifs dans le quartier de colonisation de Neve Yaakov, à Jérusalem-Est, selon la police et leurs proches.

"La nuit dernière (vendredi), deux Arabes ont été attaqués apparemment par des jeunes juifs", a précisé dans la nuit de samedi à dimanche la porte-parole de la police, Louba Samri, précisant qu'aucun suspect n'avait été arrêté pour le moment.

Un des deux Palestiniens, Amir Chaouiki, 20 ans, était hospitalisé dimanche dans l'unité de soins intensifs de l'hôpital Hadassa de Ein Karem, à Jérusalem, selon sa famille.

Une porte-parole de l'établissement a confirmé à l'AFP que l'un des Palestiniens était "en soins intensifs mais conscient" et qu'il se rétablissait.

Le deuxième Palestinien, Samer Mahfouz, également âgé de 20 ans, était soigné dans le service de chirurgie de Hadassa.

Les deux Palestiniens marchaient le long du tramway lorsque des jeunes juifs qui leur avaient réclamé des cigarettes ont sorti des barres de fer et des bâtons et les ont violemment battus, a raconté l'une des victimes, interviewée par le site du journal Haaretz.

Haaretz, qui a publié des photos des deux jeunes Palestiniens, le visage entièrement tuméfié, affirme par ailleurs que les policiers arrivés sur place "n'avaient pas appelé d'ambulance".

"Leurs proches ont refusé d'attendre l'ambulance que nous avions appelée et les ont emmenés par leurs propres moyens", a affirmé pour sa part la porte-parole de la police.

La police a ouvert une enquête et est à la recherche des suspects.

A Jérusalem, les incidents à connotation anti-arabe et raciste se sont multipliés depuis le meurtre d'un adolescent Palestinien brûlé vif le 2 juillet par trois juifs extrémistes qui ont dit vouloir venger le kidnapping et le meurtre de trois jeunes Israéliens en Cisjordanie.

En outre, des heurts, souvent violents, éclatent quotidiennement à Jérusalem-Est annexé entre policiers israéliens et jeunes Palestiniens qui manifestent contre l'intervention militaire israélienne à Gaza.

dar/agr/hj