NOUVELLES
27/07/2014 10:16 EDT | Actualisé 26/09/2014 05:12 EDT

Israël: la sécurité avant l'opinion publique, martèle Benyamin Nétanyahou

WASHINGTON - Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou dit réaliser que l'opinion de la communauté internationale peut empirer avec chaque nouvelle mort d'un civil palestinien, mais ajoute que la bataille des relations publiques ne peut pas prendre plus d'importance que la sécurité d'Israël.

Dans une entrevue accordée dimanche à l'émission «Face the Nation», du réseau américain CBS, M. Nétanyahou a affirmé que les Palestiniens utilisaient leurs civils comme «boucliers humains» contre la campagne militaire israélienne à Gaza. Il a ajouté que les efforts de son pays pour assurer sa sécurité ne diminueront pas malgré les craintes croissantes à propos des morts provoquées par la force mortelle de l'armée israélienne.

Le premier ministre insiste sur le fait que son pays ne cible pas les civils, mais soutient que le Hamas veut que les corps des civils s'empilent pour que les caméras tournent. À ses yeux, les Palestiniens doivent être à la fois discrédités et désarmés.