NOUVELLES
27/07/2014 06:14 EDT | Actualisé 26/09/2014 05:12 EDT

Gaza: reprise des frappes israéliennes, au moins 7 Palestiniens tués (secours)

Au moins sept Palestiniens ont été tués dimanche dans la bande de Gaza, où l'armée israélienne a repris son offensive après une journée de trêve, ont indiqué les services d'urgence locaux.

Deux hommes sont morts à la suite de tirs de chars près de la frontière israélienne, et un troisième près de Khan Younès, dans le sud, a précisé le porte-parole des urgences, Achraf al-Qodra. Dans ce secteur, deux autres Palestiniens ont également été tués dans des incidents séparés.

Dans le camp de réfugiés de Nousseirat (centre), deux personnes sont mortes lors d'un raid aérien. Selon des témoins, ils ont été touchés alors qu'ils circulaient à moto.

Dans un communiqué confirmant la reprise de l'offensive militaire israélienne, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a de nouveau rendu le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, responsable des pertes humaines civiles, coupable selon lui d'une "utilisation cynique des habitants de Gaza pour les utiliser comme boucliers humains".

"L'armée israélienne vise les centres terroristes mais si les habitants sont frappés de manière non intentionnelle, le Hamas en portera la responsabilité dans la mesure où il a de nouveau refusé une trêve humanitaire qu'Israël avait acceptée", a avancé M. Netanyahu.

Le cabinet de sécurité israélien avait dans un premier temps accepté une prolongation de la "trêve humanitaire" observée samedi, ce que le Hamas avait rejeté.

Mais en réponse à des tirs de roquettes depuis la bande de Gaza, l'armée a repris dimanche matin sa campagne militaire lancée le 8 juillet, et entrée le 17 dans sa phase terrestre.

Selon M. Netanyahu, le cessez-le-feu devait "permettre aux habitants de Gaza de se préparer pour l'Aïd el-Fitr" qui marquera lundi ou mardi soir la fin du mois de ramadan.

sy-hmw-jlr/ng/cbo