NOUVELLES
27/07/2014 02:17 EDT | Actualisé 25/09/2014 05:12 EDT

Gaza: nouveaux tirs de roquettes vers Israël

Israël a été la cible dimanche matin de nouveaux tirs de roquettes tirées depuis la bande de Gaza a annoncé l'armée israélienne, en ajoutant qu'elle n'avait pas riposté par des raids aériens.

Cinq roquettes ont touché Israël, dans les régions d'Ashdon et d'Ashkelon (sud), tandis que deux ont été interceptées dans le centre du pays par le système anti-missiles "Iron Dome", a ajouté l'armée qui a perdu dans la nuit un 43ème soldat, tué par un tir de mortier en territoire israélien.

"Nous continuons à respecter la trêve humanitaire. Il n'y a pas eu de raid aérien malgré les tirs de roquettes", a déclaré à l'AFP une porte-parole de l'armée.

Une vingtaine de roquettes avaient déjà été tirées dans la nuit, auxquelles l'armée israélienne a répondu par des "tirs d'artilleries localisés".

Le cabinet de sécurité israélien, qui regroupe les principaux ministres, répondant favorablement à une demande de l'ONU, a accepté de prolonger jusqu'à dimanche minuit (21H00 GMT) le cessez-le-feu humanitaire qui a offert samedi un répit à la population de Gaza. Mais le Hamas a de facto refusé cette extension en revendiquant les tirs de roquettes.

Le cabinet de sécurité doit se réunir de nouveau dans la journée de dimanche, selon les médias.

L'opération israélienne "Bordure protectrice", visant à détruire la puissance de feu du Hamas, a débuté le 8 juillet et est entrée neuf jours plus tard dans sa phase terrestre. Plus de 1.000 Palestiniens, en grande majorité civils, ont été tués depuis, selon les services de secours palestiniens.

Côté israélien, outre les 43 soldats, deux civils ont été tués par des roquettes, ainsi qu'un travailleur thaïlandais.

jlr-ng/cbo