NOUVELLES
27/07/2014 04:29 EDT | Actualisé 26/09/2014 05:12 EDT

Des jeunes souhaitent plus de mesures favorisant l'entrepreneuriat

MONTRÉAL - Après avoir assisté au Sommet du G20 des Jeunes Entrepreneurs, 13 Canadiens tenteront maintenant de faire pression sur les politiciens pour qu'ils adoptent des mesures favorisant l'esprit entrepreneurial chez les jeunes.

Au cours du Sommet, qui s'est tenu la semaine dernière à Sydney en Australie, quelque 400 participants provenant des pays membres du G20 se sont penchés sur la problématique du chômage élevé chez les jeunes travailleurs.

Winston Chan, l'un des membres du comité exécutif de la délégation québécoise, rappelle que le taux de chômage chez les jeunes Canadiens oscille autour de 13 pour cent, soit le double de la moyenne nationale pour l'ensemble des travailleurs.

Pour contrer ce phénomène, le Sommet du G20 des Jeunes Entrepreneurs demande aux gouvernements d'investir dans les petites et moyennes entreprises (PME) et dans les jeunes entrepreneurs.

Ce faisant, les pays du G20 seront mieux positionnés pour atteindre leur cible de croissance économique de 2 pour cent pour les cinq prochaines années, clame M. Chan.

De manière plus spécifique, les jeunes entrepreneurs demandent d'accroître l'accès au capital pour les PME, de mieux adapter les programmes éducatifs aux besoins du marché du travail et d'enseigner l'entrepreneuriat aux jeunes.

Ils suggèrent aussi la création d'un visa qui permettra à certains entrepreneurs de circuler plus facilement dans les pays du G20.

Les chefs de gouvernement du G20 se réuniront en novembre à Brisbane en Australie. D'ici là, les jeunes entrepreneurs seront à pied d'oeuvre pour les convaincre d'adopter certaines des mesures qu'ils proposent.