NOUVELLES
27/07/2014 06:07 EDT | Actualisé 26/09/2014 05:12 EDT

Combats à Tripoli: un réservoir de carburant en feu fait craindre une catastrophe

La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a mis en garde dimanche soir contre une "catastrophe" dans la capitale, après qu'un réservoir contenant 6 millions de litres de carburant eut pris feu lors de combats dans le sud de Tripoli.

Le réservoir a été touché par une roquette, a expliqué Mohamed Al-Hrari, porte-parole de la NOC.

A Tripoli, le carburant ainsi que le gaz ménager sont stockés sur le même site géré par la compagnie publique Brega en charge de la distribution des dérivés de pétrole et de gaz.

Selon M. al-Hrari, les réservoirs contiennent au total plus de 90 millions de litres de carburant.

M. Al-Hrari a mis en garde contre une catastrophe naturelle et humanitaire si le feu se propage aux autres réservoirs et surtout à celui du gaz ménager.

"Une grande explosion risque alors de se produire et provoquera des dégâts sur un rayon de 3 à 5 km", a-t-il encore dit à la chaîne privée Al-Nabaa.

Il a précisé que les techniciens de la compagnie Brega sont revenus sur le site et tentaient de maîtriser l'incendie avec l'aide de la protection civile. Les employés avaient dans un premier temps fui les lieux en raison de tirs, selon M. Al-Hrari.

Les réservoirs sont situés en effet sur la route de l'aéroport, théâtre depuis le 13 juillet de violents combats entre milices rivales.

Le ministère du Gaz et du Pétrole a appelé de son côté sur sa page Facebook les Tripolitains habitant près des réservoirs à quitter immédiatement la zone.

ila/glr