Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Yémen: quatre soldats tués dans une attaque d'Al-Qaïda

Quatre soldats des forces spéciales yéménites ont été tués et deux autres blessés dans une attaque attribuée à Al-Qaïda dans le centre du Yémen dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé un responsable des services de sécurité.

"Une attaque menée par des éléments terroristes d'Al-Qaïda" a visé un point de contrôle proche de la ville de Baïda, dans le centre du pays, a précisé ce responsable, ajoutant que les assaillants avaient mis le feu à un véhicule de l'armée avant de prendre la fuite.

L'armée a envoyé des renforts sur place et engagé une opération de ratissage dans les montagnes entourant la ville, un des bastions d'Al-Qaïda au Yémen, a ajouté le même responsable cité par l'agence officielle Saba.

Al-Qaïda est actif dans la province de Baïda, et notamment à Rada, que des centaines d'insurgés du réseau islamiste avaient réussi en janvier 2012 à contrôler pendant quelques heures avant de s'en retirer sous la pression de puissants chefs tribaux.

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), considéré par les Etats-Unis comme la plus dangereuse des branches du réseau extrémiste, a profité de l'affaiblissement du pouvoir central au Yémen en 2011, à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer sa présence dans ce pays de la Péninsule arabique.

bur/mh/emb

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.