Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ukraine: une roquette antichar tirée sur la maison du maire de Lviv

Une roquette antichar a été tirée sur la maison du maire de Lviv, bastion nationaliste de l'ouest de l'Ukraine, ont annoncé samedi les autorités en ouvrant une enquête pour "attentat terroriste".

La roquette tirée vendredi à 23H30 locales (20H30 GMT) a touché un angle de la maison, vide au moment de l'attaque, qui a endommagé le toit, une poutre et brisé plusieurs vitres, a annoncé la mairie dans un communiqué.

Le maire Andriï Sadovyï, une des figures clé de la contestation pro-européenne et contre le régime du président prorusse Viktor Ianoukovitch, destitué en février, était à ce moment-là en vacances avec sa famille.

"Une enquête a été ouverte pour attentat terroriste", a déclaré le chef de la police locale Serguiï Dzioubanenko.

"A ma connaissance on n'a jamais tiré à Lviv avec des lance-roquettes", a réagi M. Sadovyï, maire depuis 2006, réputé pour ses réformes à succès et avoir fait de Lviv l'une des destinations touristiques en Europe de l'Est.

"Je n'ai pas de conflits politiques qui feraient de moi la cible d'une telle attaque", a-t-il ajouté.

Lviv, une ville de 750.000 habitants près de la frontière avec la Pologne, est un bastion nationaliste et ukrainophone du pays.

Deux régions de l'est russophone de l'Ukraine sont actuellement en proie à une insurrection armée séparatiste prorusse, inspirée, selon Kiev par la Russie.

Un autre maire, Oleg Baïev, de la ville de Krementchouk dans la région de Poltava (centre-est), a été tué par balles samedi non loin de sa maison, a indiqué le ministère ukrainien de l'Intérieur.

vt-neo/abk

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.