Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Plus de 40 soldats ukrainiens ont déserté pour partir en Russie, selon le FSB

Plus de 40 soldats ukrainiens auraient quitté samedi leurs unités pour rejoindre le sud de la Russie, a indiqué un représentant du Service fédéral de sécurité (FSB) russe, alors que les combats continuent entre séparatistes et forces gouvernementales dans l'est de l'Ukraine.

"Quarante et un réservistes ont quitté leurs unités militaires et sont arrivés au poste-frontière Izarino que tiennent les rebelles, à qui ils ont demandé la permission d'aller en Russie en raison de leur réticence à se battre contre leur propre peuple", a assuré aux agences de presse russe Vassili Malaïev, représentant du FSB à Rostov, dans le sud de la Russie.

Les séparatistes prorusses les auraient laissé passer en territoire russe après leur avoir serré la main, a précisé M. Malaïev.

Sur le terrain, les combats s'intensifiaient à Donetsk et Lougansk, deux capitales régionales et places fortes des séparatistes.

De fortes explosions retentissaient samedi à intervalles réguliers dans le quartier Oktiabrski aux abords de Donetsk près de l'aéroport, selon des journalistes de l'AFP.

Au cours des dernières 24 heures, les forces ukrainiennes ont annoncé avoir perdu quatre hommes.

Depuis le début de la crise en Ukraine, qui a déjà fait plus de 1.000 morts, des hauts responsables et des médias, russes comme ukrainiens, ont été à plusieurs reprises accusés de se livrer à une véritable guerre de l'information.

all/gg

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.