Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Plus de 1.000 morts à Gaza au 19e jour de l'offensive israélienne

Au moins un millier de Palestiniens ont été tués et quelque 6.000 autres blessés, en grande majorité des civils, dans la bande de Gaza depuis le début de l'offensive israélienne le 8 juillet, selon les services de secours locaux samedi.

Côté israélien, 42 soldats sont morts dans les combats dans et autour de Gaza. En outre, les roquettes palestiniennes ont tué trois civils en Israël. Par ailleurs, 136 soldats étaient hospitalisés samedi, dont 7 dans un état grave, ainsi que trois civils, selon l'armée.

Plus de 147 cadavres ont été retirés des gravats samedi à la faveur d'un cessez-le-feu de 12 heures, dont au moins 29 dans la banlieue est de Gaza, 13 dans les camps de réfugiés de Deir al-Balah, Bureij et Nousseirat (centre), 32 à Beit Hanoun (nord) et 11 à Khan Younès et Rafah (sud), selon un bilan provisoire publié par le porte-parole des services de secours, Achraf al-Qodra.

Les dépouilles ont été conduites dans différentes morgues de l'enclave, à l'hôpital Kamal Adouane (nord), dans les deux grands hôpitaux de la ville de Gaza et dans le sud, à l'hôpital européen de Khan Younès, ont précisé les secours.

Dans la nuit de vendredi à samedi, quelques heures avant l'entrée en vigueur du cessez-le-feu à 08H00 (05H00 GMT), 22 personnes dont 10 enfants ont été tuées dans une frappe israélienne contre une maison de Khan Younès (sud), selon M. al-Qodra.

La plupart des victimes appartenaient à la même famille, et parmi les enfants se trouvaient une fille d'un an et un garçon de trois ans.

L'Unicef avait évoqué vendredi un bilan d'"au moins 192 enfants" tués à Gaza durant le conflit, tandis que l'Agence pour l'aide aux réfugiés de Palestine (UNRWA) a recensé plus de 160.000 déplacés dans ses bâtiments, soit près de 10% de la population.

az-sah-dar/glr

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.