NOUVELLES
26/07/2014 06:37 EDT | Actualisé 25/09/2014 05:12 EDT

L'Impact doit vite se remettre au travail alors que les Timbers sont en ville

ASSOCIATED PRESS
Real Salt Lake's Robbie Findley, left, kicks the ball as Montreal Impact's Heath Pearce (44) defends during the first half of an MLS soccer game on Thursday, July 24, 2014, in Sandy, Utah. (AP Photo/Rick Bowmer)

MONTRÉAL - L'Impact de Montréal devra retrouver ses jambes et tenter de renverser la vapeur rapidement.

Après une défaite en milieu de semaine face au Real Salt Lake, l'Impact n'aura bénéficié que de deux jours de congé lorsqu'il accueillera les Timbers de Portland au Stade Saputo, dimanche. Il s'agira d'un troisième match en huit jours pour la formation montréalaise.

L'Impact a subi une quatrième défaite consécutive - sa plus longue séquence du genre depuis son arrivée en MLS - après avoir concédé deux buts à Olmes Garcia en deuxième demie mercredi, en route vers un revers de 3-1.

Samedi dernier, l'Impact a bousillé une avance en accordant deux filets dans les 45 dernières minutes pour s'incliner 2-1 contre le Crew de Columbus.

«Il est clair que nous devons gérer les sentiments de nos joueurs, a déclaré l'entraîneur Frank Klopas après la défaite de jeudi. Nous devions jouer sur la côte ouest et ensuite disputer un match à domicile dimanche contre une équipe qui est reposée. Il faudra prendre les bonnes décisions. Nous devrons faire tout en notre possible pour soutirer un résultat.»

L'Impact (3-11-5) a dû se débrouiller à seulement 10 joueurs lors des 30 dernières minutes du match de jeudi puisque le milieu de terrain Issey Nakajima-Farran a écopé un carton rouge à la 65e minute pour avoir effectué un tacle trop musclé au goût de l'officiel Drew Fischer. Nakajima-Farran ratera le match contre Portland puisqu'il purgera sa suspension d'un match.

Les Timbers, qui occupent le septième rang dans l'association de l'Ouest, ont gagné trois de leurs cinq derniers affrontements à l'étranger. Ils n'accusent que trois points de retard sur la cinquième et dernière place donnant accès aux séries et tenteront de bâtir sur leur dernière victoire de 2-1 face aux Rapids du Colorado.

«Cette victoire est un pas dans la bonne direction, a déclaré le milieu de terrain des Timbers, Will Johnson, dans une entrevue accordée au site Internet de l'équipe. C'est une bonne occasion de poursuivre sur cette lancée. J'aime bien la manière dont nous jouons à l'étranger présentement. Nous avons obtenu des résultats dans des stades très hostiles.»

L'Impact et les Timbers ne se sont affrontés qu'à deux reprises depuis que l'Impact a fait son entrée en MLS en 2012. Les Timbers ont perdu les deux rencontres — 2-0 au stade olympique en 2012, et 2-1 au Providence Park en 2013.

«Nous sommes excités par ce défi, a commenté le défenseur Michael Harrington. Si nous pouvons signer une deuxième victoire de suite, ce sera bon pour le moral des troupes. Ce sera un test. Ils ont quelques bons joueurs que nous devrons gérer derrière.»

Johnson est conscient que les Timbers doivent tout de même respecter l'Impact, malgré sa fiche.

«Nous devons être prudents, a ajouté Johnson. Nous avons eu d'autres occasions d'amorcer de belles séquences cette saison, mais nous n'en avons pas profité. Les gars savent que c'est le temps. Il n'y aura pas d'autres chances. Chaque match est important et chaque point a une valeur.»

L'Impact, qui occupe le dernier rang dans l'association de l'Est depuis le 5 avril, n'a toujours pas battu une formation de l'Ouest cette saison, maintenant une fiche de 0-5-1 en pareille situation.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Impact vs Sporting Kansas City 19 avril 2014 Voyez les images