Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Concordia fera son entrée dimanche dans le port de Gênes

Le paquebot Concordia, qui a repris la mer mercredi après avoir été renfloué, deux ans et demi après son naufrage sur l'île toscane du Giglio, progressait samedi vers Gênes (nord-ouest) où il arrivera dimanche, a annoncé un des responsables de l'opération.

L'épave du paquebot, tiré par deux remorqueurs de haute mer, se trouvait samedi en début de soirée à moins de 20 milles (36 km) au large de Gênes, le grand port de la côte ligure où il sera entièrement démantelé.

Dès le lever du soleil dimanche vers 06H00 (04H00 GMT), les maneouvres de préalables à son entrée dans le port seront réalisés, a expliqué sur la chaîne de télévision Sky TG24, le chef de la Protection civile italienne, Franco Gabrielli, qui a supervisé toute l'opération de sauvetage depuis deux ans et demi. Les remorqueurs du port de Gênes remplaceront ceux de haute mer, avant l'entrée de l'épave longue de plus de 290 mètres dans le port de Gênes vers 08H00 ou 09H00, a-t-il ajouté.

L'énorme paquebot ne sera toutefois sécurisé à quai que dans l'après-midi vers 15H00-16H00, a encore expliqué M. Gabrielli.

Le chef du gouvernement italien Matteo Renzi est attendu dimanche après-midi à Gênes pour assister à cette phase finale de l'opération de sauvetage du paquebot.

Le naufrage du Concordia avait fait 32 morts et des dizaines de blessés parmi les plus de 4.200 passagers et membres d'équipage de 70 nationalités à bord.

Menée par l'armateur italien Costa Croisières (filiale du groupe américain Carnival) et effectuée par le consortium américano-italien Titan-Micoperi, l'opération de sauvetage a coûté au total quelque 1,5 milliard d'euros.

Alors que d'autres membres de l'équipage ont négocié des peines à l'amiable, le commandant du paquebot, Francesco Schettino, est le seul à être actuellement jugé à Grosseto (centre) pour homicides par imprudence, naufrage et abandon de navire.

ob/gg

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.