Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Chantilly/Grand Prix: victoire de Bengtsson et doublé suédois

Un et deux. La Suède a dominé samedi le Grand Prix du CSI de Chantilly, 9e étape du Global Champions Tour de saut d'obstacles, avec Rolf-Göran Bengtsson qui a devancé son compatriote Henrik von Eckermann de 54/100.

A l'issue d'un barrage à quatre, le Canadien Eric Lamaze (Fine Lady 5), également triple sans faute, a complété le podium, d'où est descendu l'Allemand Ludger Beerbaum, tout en réalisant lui aussi trois parcours nets.

Quadruple médaillé aux +Europe+ et deux fois sur les podiums olympiques, Bengtsson, 52 ans, est une figure des sports équestres. Et son étalon holsteiner Casall Ask une assurance tous risques à 15 ans.

Autant Bengtsson est menu, autant Von Eckermann, 33 ans, est d'un gabarit respectable, sur le modèle de son maître Beerbaum, qui l'avait fait venir dans ses écuries en 2004.

Lamaze a confirmé son retour au plus haut niveau après avoir perdu en novembre 2011 Hickstead, partenaire chéri de l'or des JO-2008, foudroyé par une rupture de l'aorte en plein concours à Vérone.

Mais le Québécois ne montera pas Fine Lady 5, 3e sur l'herbe de Chantilly, aux Jeux équestres mondiaux (JEM), dans un mois en Normandie. "Le choix n'est pas encore fait. Ce sera entre Powerplay et Zigali", a indiqué Lamaze.

Les JEM, c'est évidemment dans les petits papiers du sélectionneur de l'équipe de France, le Suisse Philippe Guerdat.

Dans le décor fastueux du domaine de Chantilly, au pied des Grandes écuries et avec le château sur le fond, les +vestes bleues+ ont réalisé un tir groupé, quatre dans les dix, avec aussi Pénélope Leprévost, 13e.

Timothée Anciaume a pris la 6e place sur Padock du Plessis HN. Il a réalisé le scratch de la seconde manche, mais grévé d'une faute qui l'a exclu du barrage. Il pourrait faire un bon remplaçant aux JEM.

Septième avec Carinjo HDC, Patrice Delaveau a eu la confirmation que la doublure de son étalon Orient Express était en forme.

Kevin Staut a terminé 19e, quand 18 cavaliers étaient admis sur le second parcours. Mais c'était une place d'avenir. La jument belge Ayade de Septon HDC a l'avantage de n'avoir que huit ans.

asc/alh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.