Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Vol MH17 : Londres engagé à aider les familles des victimes contre des fraudes

Le Foreign Office s'est dit vendredi engagé à lutter contre d'éventuelles fraudes aux dépens des victimes du vol MH17, alors que la famille d'un Britannique disparu dans l'accident affirme que ses cartes bancaires ont été volées sur place, en Ukraine.

"Nous travaillons en lien avec les familles pour protéger les victimes d'éventuelles fraudes financières et (usurpation) d'identité", a indiqué à l'AFP un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

L'absence de sécurisation du site, dans cette zone de l'est de l'Ukraine contrôlée par les séparatistes prorusses, et l'éparpillement des effets personnels des 298 victimes a accru le risque de vols et de fraude. Dix des victimes étaient Britanniques.

Shane Hattingh, le beau-frère d'une victime, Cameron Dalziel, pilote d'hélicoptère de sauvetage de 43 ans, a affirmé au tabloïd The Sun que les cartes de crédit de ce dernier avaient été volées.

"Après tout ce que nous avons enduré, faire cela aux familles est particulièrement cruel. Cela met des familles en difficulté financière. C'est écoeurant", a déclaré Shane Hattingh au journal.

Selon le Sun, la femme de Cameron Dalziel, Reine, a eu du mal à faire annuler les cartes de son mari car elles ne portaient pas son nom à elle, et qu'elle ne disposait pas de certificat de décès.

rjm-alm/mr

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.