Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ukraine: le FMI appelle à respecter le plan de réformes malgré la crise politique

La directrice générale du FMI Christine Lagarde a appelé vendredi les autorités de Kiev à mettre en oeuvre les réformes exigées par le Fonds, en dépit de la crise ouverte par la démission du Premier ministre ukrainien.

"La directrice générale a appelé à une ferme mise en oeuvre du programme de réformes des autorités, notamment de l'ensemble de mesures approuvées avec les équipes du Fonds", a indiqué un porte-parole du Fonds monétaire international (FMI) dans un communiqué.

La démission jeudi du Premier ministre Arseni Iatseniouk a plongé l'Ukraine dans l'incertitude politique alors que le pays fait face à une insurrection prorusse dans l'Est et doit gérer une profonde crise économique.

Fin avril, le FMI avait approuvé une ligne de crédit de 17 milliards de dollars en faveur de l'Ukraine et a donné mi-juillet son pré-accord pour le versement d'une tranche de 1,4 milliard, à condition que les autorités continuent à adopter les réformes économiques exigées par le Fonds.

Selon le communiqué du FMI, Mme Lagarde s'est entretenue vendredi avec le président ukrainien Petro Porochenko et le Premier ministre démissionnaire Arseni Iatseniouk pour s'assurer de la capacité des "autorités à appliquer le programme" convenu avec l'institution.

L'économie ukrainienne devrait se contracter de 6,5% cette année à cause du conflit armé dans l'Est séparatiste, avait affirmé le FMI mi-juillet, sans exclure qu'une aide supplémentaire soit requise en cas d'escalade.

La tension s'est récemment aggravée dans le pays avec le crash du vol MH17 de Malaysia Airlines, dont les rebelles prorusses et les autorités de Kiev se rejettent la responsabilité.

jt/sl/sam

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.