Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Syrie: la pénurie d'eau inquiète la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge

Le mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge s'inquiète de la pénurie d'eau en Syrie face à la sécheresse qui pourrait peser lourdement sur les récoltes et toucher durement les déplacés, a indiqué vendredi l'organisation humanitaire.

La pluie se fait désirer, le niveau de l'eau est faible et les installations d'approvisionnement en eau et d'assainissement ont été endommagées alors que le conflit fait rage, a expliqué l'organisation humanitaire dans un communiqué.

"Le Croissant-Rouge arabe syrien et ses partenaires au sein du Mouvement s'inquiètent de plus en plus des conséquences humanitaires de la sécheresse actuelle", a déclaré le Dr. Attar, président du Croissant-Rouge arabe syrien, cité dans le communiqué.

La quantité de pluie limitée durant l'hiver et les températures estivales élevées se sont fait ressentir sur l'agriculture, nuisant à la sécurité alimentaire dans la plupart des gouvernorats, a pointé l'organisation, mentionnant ceux d'Alep, Hassakeh, Deir Ezzor et Raqqa.

Selon le Croissant Rouge syrien, la production nationale de blé en 2014 sera inférieure de près de 52% par rapport à l'année dernière, ce qui pourrait entraîner une augmentation du prix du pain et d'autres aliments.

Si tous les habitants souffrent de l'effet cumulé de la sécheresse et du conflit, les déplacés mais aussi les communautés qui les accueillent, elles-mêmes confrontées à de fréquentes coupures d'eau, sont les plus touchés.

Les abris dans lesquels vivent les déplacés sont souvent insalubres et l'eau contaminée est à l'origine de nombreuses flambées d'hépatite A, de maladies de peau et de diarrhées, a également souligné l'organisation.

"Nous demandons instamment à toutes les parties au conflit de faire en sorte que les Syriens aient accès à de l'eau potable en permanence", a plaidé le Dr. Attar, qui a invité la communauté internationale à renforcer son aide dans ce domaine.

Il a également appelé les autorités locales et nationales à coopérer avec les organisations humanitaires présentes dans le pays.

En juin, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), en collaboration avec le Croissant Rouge arabe syrien et les services des eaux locaux, a entre autres approvisionné en eau plus de 185.000 personnes au moyen de camions-citernes dans les gouvernorats de Homs, Damas-Campagne, Hama et Deir Ezzor.

noo/mr

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.