Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Près de 100.000 déplacés en Ukraine, 130.000 réfugiés ont fui en Russie (ONU)

Près de 100.000 personnes ont été déplacées en Ukraine, un chiffre qui a doublé en moins d'un mois, et 130.000 autres ont préféré fuir vers la Russie, a annoncé vendredi le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

"Nous sommes proche de la barre des 100.000 déplacés internes en Ukraine", a déclaré un porte-parole du HCR, Dan McNorton, lors d'un point presse à Genève.

Selon les derniers chiffres dont dispose l'agence onusienne, qui datent du 18 juillet, 95.473 personnes ont été déplacées en Ukraine tandis que 130.000 autres ont fui en Russie.

Selon le précédent bilan du HCR, publié le 27 juin, 54.400 personnes avaient été déplacées en Ukraine et 110.000 autres s'étaient réfugiées en Russie.

"Le nombre de personnes déplacées originaires de Donetsk (est) et Lougansk (est) a augmenté fortement depuis début juin", a expliqué M. McNorton.

Les déplacés internes ont indiqué au personnel de l'ONU sur le terrain qu'ils fuient leur foyer en raison des "préoccupations liées à la sécurité, et à la crainte de se retrouver pris au milieu des combats", a-t-il ajouté.

En l'espace de trois mois, le conflit a fait plus de 1.000 morts, dont les 298 passagers du vol MH17, tombé près de Donetsk.

Les troubles que traverse l'Ukraine tirent leur origine du refus de Kiev de conclure fin 2013 un accord commercial avec l'UE.

La signature de ce document était initialement prévue pour novembre dernier, avant la volte-face de l'ex-président Viktor Ianoukovitch, qui a préféré se tourner vers la Russie pour obtenir une aide économique alors que l'Ukraine, une ex-république soviétique, est en récession quasi permanente depuis plus de deux ans.

Ce retournement de situation avait provoqué le mouvement de contestation qui a conduit à la chute du président, suivie du rattachement de la Crimée à la Russie, puis d'une insurrection séparatiste dans l'Est.

apo/mnb/ia

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.