Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Pourparlers entre le chef de la diplomatie turque et le Hamas à Doha sur un cessez-le-feu (officiel)

Le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, a rencontré vendredi à Doha le chef du Hamas, Khaled Mechaal, afin de contribuer aux efforts en faveur d'un cessez-le-feu avec Israël, a annoncé un responsable du gouvernement turc.

Ahmet Davutoglu a rencontré Khaled Mechaal à Doha pour des "négociations en vue d'un cessez-le-feu équitable", a déclaré à l'AFP ce responsable qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat. "Les négociations progressent dans la bonne direction" a-t-il ajouté.

Cette rencontre non prévue s'est déroulée après des contacts téléphoniques entre le chef de la diplomatique turque et ses homologues américain et qatari jeudi soir.

La Turquie, pourfendeur virulent de l'offensive israélienne à Gaza, fait pression en faveur de l'inclusion du Hamas dans les négociations en vue d'une trêve.

A Doha, Ahmet Davutoglu a également rencontré le chef de la diplomatie du Qatar, Khaled al-Attiya.

"Nous travaillons avec le Qatar sur un projet de texte du Hamas pour un cessez-le-feu", a indiqué le responsable turc.

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, qui se présente comme l'un des rares dirigeants musulmans à défendre les droits des Palestiniens, a accusé Israël de se livrer à un "génocide" à Gaza.

Ses déclarations enflammées ont été condamnées par Israël et sèchement critiquées par les Etats-Unis, alliés de la Turquie au sein de l'Otan.

fo/sjw/rmblc/ih/sym

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.